La caisse publique unique

Feuilleter
En automne 2014, le peuple suisse votera sur l’introduction d’une caisse unique. Nous tenons à vous familiariser avec ce thème.

La caisse publique unique | CPT, la caisse-maladie onlineL’initiative populaire pour une caisse unique entend abolir les caisses-maladie privées pour la pratique de l’assurance de base. L’initiative sera soumise au vote du peuple et des cantons en 2014. Nous vous montrons quels seraient les inconvénients d’une caisse unique à nos yeux.

Changement de système compliqué et coûteux

La création d’une caisse unique se solderait par un changement de système coûteux. Une étude de l’Institut d’économie de la santé de Winterthour aboutit aux résultats suivants: le changement de système de la pluralité des caisses-maladie à la caisse unique prendrait dix à quinze ans. Il faudrait construire des sites pour le siège principal et les agences cantonales de la caisse unique, transférer le personnel, recruter de nouveaux collaborateurs et mettre sur pied des systèmes informatiques fonctionnels.

La fin du libre choix

La CPT offre une liberté de choix très large à ses clients en ce qui concerne le modèle d’assurance et le service qui y est lié. Les caisses-maladie négocient aujourd’hui un rapport prix-prestations optimal avec les fournisseurs de prestations. Les factures sont examinées d’un œil critique, ce qui permet aux caisses-maladie d’économiser des coûts dans l’intérêt de leurs assurés. La question de savoir dans quelle mesure la caisse unique peut proposer des prestations de services reste sans réponse.

Avenir incertain

76% de la population suisse est satisfaite du système de santé actuel. Se pose alors la question de la nécessité d’un changement de système. Aujourd’hui, on ne peut évaluer que vaguement comment se présenterait l’avenir de la caisse unique.

Feuilleter