De 0 à 100 face à l’Eiger, au Mönch et à la Jungfrau

Feuilleter
Un village de montagne sans route d’accès déchaîne les foules depuis des décennies avec une manifestation sportive de tous les superlatifs.

De 0 à 100 face à l’Eiger, au Mönch et à la Jungfrau | CPT, la caisse-maladie onlineL’ère des compétitions de ski alpin a débuté en 1930. Ernst Gertsch et quelques compères l’ont marquée de leur empreinte. Le chemin fut dur et souvent tumultueux. Dans les années vingt, Ernst Gertsch et Christian Rubi réussirent neuf premières ascensions dans le massif de la Jungfrau. Ce furent aussi ces deux hommes qui, en 1930, gagnèrent la descente (Rubi) et le slalom (Gertsch) de la première course du Lauberhorn et qui posèrent la première pierre pour la manifestation sportive spectaculaire. Naturellement encore sans préparateur de skis, sans apport financier de sponsors et sans tribunes pour les spectateurs VIP. La piste dut tout d’abord être préparée péniblement par les coureurs. Aucune mesure de sécurité ne fut prise à cette époque-là, mais le spectacle sportif vécut, comme aujourd’hui, d’émotions et du pur plaisir que procure le ski de compétition. Les centaines d’aides de longue date, qui prennent même leurs vacances pour préparer la course, en sont la preuve.  

Wengen – un village en état d’urgence

Le village de montagne sans voiture compte 1084 habitants. Mais durant la «semaine du Lauberhorn», le village est plein à craquer. Les athlètes, les entraîneurs et soigneurs, les aides, les journalistes et les spectateurs marquent cette manifestation: 180 athlètes, 220 militaires, 322 entraîneurs et soigneurs, 530 journalistes, 1817 aides, 62‘000 spectateurs sur place, 1‘031‘000 à la télévision...et leur nombre augmente chaque année.  

Lancez-vous en bonne santé et de bonne humeur dans la saison de ski

Quoi de plus beau que de respirer l’air frais des montagnes et de stimuler la circulation sanguine dans un paysage d’hiver enneigé. Votre santé et votre humeur vous en seront reconnaissants. Une demi-heure d’activité sportive par jour accroît déjà la joie de vivre et minimise aussi le risque d’accident en pratiquant des sports de neige. Peut-être, vous réussirez même à battre le record de 2:24:23 sur la descente de ski la plus longue du monde.

Feuilleter