Le vélo: une activité saine pour tous

Feuilleter
Rouler à vélo est sain et un réel plaisir, à tout âge, pour les débutants au même titre que pour les professionnels. Voici quelques conseils pour circuler en toute sécurité.

Le vélo: une activité saine pour tous | CPT, la caisse-maladie onlineLes médecins du sport sont unanimes sur ce point: le cyclisme met le corps en mouvement, développe l’endurance et ménage les articulations. Il faut toutefois que le vélo soit en bon état, que le cadre ait la bonne taille et que la selle soit confortable.

Idéal à tout âge

Le cyclisme convient à tous les âges. Les gens en manque d’entraînement devraient commencer en douceur. En cas de doute, il est recommandé de s’entretenir avec le médecin de famille, tout particulièrement après une maladie ou un accident.

Pour le bien des articulations

Les articulations sont peu sollicitées, car le poids du corps est porté en grande partie par la selle, le guidon et les pédales. Les personnes présentant une surcharge pondérale y trouvent une activité qui ménage tout particulièrement les articulations. Les mouvements circulaires renforcent en outre les cartilages articulaires. Et le mouvement régulier est un gage de guérison pour les patients avec une prothèse de hanche ou de genou.

S’éloigner du stress

Le déplacement en deux roues est un excellent moyen de maîtriser le stress. Celui qui appuie par semaine au moins trois fois une heure sur les pédales renforce le cœur et la circulation.

Entraînement supplémentaire pour le torse

Le pédalage abondant entraîne surtout la musculature des jambes mais le torse n’est guère fortifié. Pour cette raison, le torse a besoin d’un entraînement supplémentaire à titre de compensation.

S’asseoir correctement, le dos dit merci

Lorsque la selle est bien réglée et que la position assise est adaptée, le dos est également content. Ses muscles sont même entraînés dans une moindre mesure. L’assise inclinée – par exemple sur le vélo de course – peut toutefois provoquer des contractures musculaires cervicales. C’est pourquoi il faudrait faire des pauses régulières pour se relaxer et éviter des terrains caillouteux.

Mettre le casque mais correctement

Le port d’un casque cycliste bien adapté à la tête est primordial. Il ne doit ni serrer ni bouger. On doit pouvoir mettre deux doigts entre le bord avant du casque et le sommet du nez. Entre le menton et la jugulaire, on ne devrait pas pouvoir mettre plus d’un doigt.

Toujours bien entretenu

Un vélo extrêmement bien entretenu, avant tout les freins, fait partie du plaisir de faire du vélo. Celui qui ne peut pas remettre son cycle en condition devrait absolument se rendre chez un mécani-cien vélo. C’est de l’argent bien investi. 

Eclairage optimal

Pour rouler en toute sécurité, il faut que les autres usagers de la route vous voient. Un éclairage non clignotant, blanc à l’avant et rouge à l’arrière, fixe ou amovible, visible à une distance de 100 m de nuit par temps clair, fait partie de l’équipement prescrit par la loi. Il est recommandé de faire monter et contrôler l’éclairage par un spécialiste.

Les membres des Sociétés Coopératives CPT profitent de notre offre exclusive, à savoir l’éclairage vélo LED. Vous trouvez de plus amples informations à ce propos ici.

Nous vous souhaitons des virées à vélo sûres et relaxantes.

Feuilleter