125 ans CPT: la mesure naturelle du temps

Feuilleter

125 ans se sont écoulés entre 1890 et 2015, un tout petit pas sur l’échelle de l’histoire humaine. Ou un tout petit extrait de ce qui se situe derrière nous.

Mais ces 125 ans d’existence de la caisse-maladie CPT ont connu une évolution imposante. L’histoire commença avec la «Société de secours en cas de maladie de la société des employés des chemins de fer suisses». Les noms des assurés étaient inscrits à la main dans de gros livres qui se trouvent aujourd’hui, pleins de poussière, dans les archives.

125 ans plus tard, les assurés accèdent par voie électronique à leurs données, indépendamment du lieu et de l’heure. Des conseillers clients peuvent être contactés 24 heures sur 24. Aujourd’hui, nous avons en Suisse 1,3 raccordement mobile par tête, nous surfons sur des tablettes et des ordinateurs portables. La trempée nostalgique de la plume dans l’encrier appartient au passé, remplacée par un accès rapide et sécurisé au CPTnet.

Le temps et l’espace se confondent et le cours des choses s’est accéléré. Rien qu’au vu de l’accroissement des effectifs d’assurés, les collaborateurs de la CPT doivent aujourd’hui être plus rapides et plus agiles au travail. 1937 hommes furent affiliés à la CPT en 1890, ce furent pour la première fois en 2014 plus de 400‘000 femmes, hommes et enfants.

L’une des sections locales se chargeait de l’administration centrale de la CPT à ses débuts: tout d’abord Bâle, puis Lucerne et St-Gall, dès 1901 Berne à titre définitif. Les procès-verbaux des premières années montrent: une multitude de séances et d’assemblées se tenaient déjà à ce moment-là pour liquider les affaires. Les différentes sections locales disparurent au fil des décennies et firent place à trois sites de la CPT. Aujourd’hui, les décisions stratégiques sont principalement prises au siège principal à Berne. Mais aujourd’hui encore – en dépit de toute centralisation et numérisation – l’échange personnel avec le client contribue dans une large mesure au succès de la CPT. Et cela ne doit pas changer dans les années à venir.

Feuilleter