Notre système de caisses-maladie est de classe mondiale

Feuilleter

Le système de caisses-maladie suisse est l’un des meilleurs au monde. Testez donc vos connaissances. Quatre questions – quatre réponses.

Weltklasse | KPT, die Online-Krankenkasse

A quoi me sert le libre choix parmi plusieurs caisses-maladie?

Le libre choix est le gage d’un bon service à la clientèle. La concurrence incite les caisses-maladie à se surpasser en premier lieu au niveau de la qualité des services offerts. Un client insatisfait dispose du libre choix total et a tout loisir de changer d’assureur et de s’affilier pour l’assurance de base à la caisse-maladie de son choix.

A quel montant s’élèvent les économies annuelles dans le domaine de la santé grâce au contrôle conséquent des factures?

A plus d’un milliard de francs. Les caisses-maladie le rendent possible par un contrôle minutieux et conséquent des factures, ce qui est dans votre intérêt. En effet, chaque franc économisé se répercute positivement sur le montant de vos primes.

Puis-je influencer la prime de mon assurance de base?

Oui. En optant pour une franchise annuelle à option et pour un modèle alternatif de l’assurance de base. Ce sont à la CPT:

  • CPTwin.win (télémédecine) avec un rabais de prime d’au moins 5%.
  • CPTwin.doc (modèle de médecin de famille) avec un rabais de prime de 15%.
  • CPTwin.plus (réseau de santé) avec un rabais de prime de 20%.

Avec la franchise à option et un modèle alternatif de l’assurance de base, vous pouvez obtenir un rabais de 50% au maximum sur la prime de votre assurance de base.

Quelle est la différence marquante entre le système de santé suisse et les systèmes de nos pays voisins Autriche, France ou Italie?

Le libre choix de la caisse-maladie, du produit d’assurance et du médecin. L’Autriche, la France et l’Italie ne connaissent pas de libre choix ou n’offrent qu’une liberté de choix limitée. En Suisse, nous choisissons librement.

Notre système de caisses-maladie est de classe mondiale. Et vous pouvez en profiter. Nous voulons qu’il en reste ainsi.

Feuilleter